Glossaire/ Glossary




ADN : abréviation d’Acide DésoxyriboNucléique. Très longue molécule qui constitue les chromosomes. L’ADN sert de support aux gènes

Anthropique : rélatif à l'homme ou à ses activités. Par exemple en pédologie on parle de formations anthropiques pour les sols portant des traces de culture, de constructions ou de décharges...

Banque de gènes : Lieu où l’on conserve des populations, des semences, des tissus ou des cellules de plantes et d’animaux afin de garantir leur reproduction future.

Biodiversité ou Diversité biologique : Dynamique des interactions entre espèces vivantes dans des milieux en évolution . Le mot “biodiversité” est ici utilisé dans son sens le plus étendu et comprend la totalité des êtres vivants en interaction, y compris les micro-organismes et les services dont les humains bénéficient du fonctionnement des écosystèmes. La biodiversité est considérée dans ses rapports avec les enjeux majeurs que sont par exemple la réduction de la pauvreté, la sécurité alimentaire et l’approvisionnement en eau potable, la croissance économique, les conflits liés à l’utilisation et à l’appropriation des ressources, la santé humaine, animale et végétale, l’énergie et l’évolution du climat

Biopiraterie : pillage sans contrepartie des ressources biologiques - spécifiques et génétiques, y compris les gènes humains - commis le plus souvent dans les "pays riches en gènes", les pays du Sud, par les "pays riches en technologies", les pays du Nord.

Biotechnologie : Ensemble de techniques utilisant des constituants du vivant dont le but est d'améliorer les espèces existantes et de créer ainsi de nouvelles variétés de plantes cultivées ou d'animaux domestiques.

Biotope : ensemble des facteurs physiques et chimiques caractérisant un milieu.

Classification: Méthode permettant de regrouper les êtres vivants ou espèces en catégories de plus en plus larges : espèces, genres, familles, ordres, classes, règnes. Ces catégories sont aussi appelées taxons et le processus de définition de ces derniers, la taxonomie. Exemple: famille des Proboscidiens regroupant tous les éléphants et mammouths.

Climax : le climax est l'état d'équilibre idéal vers lequel tend la végétation ("végétation climacique") d'un lieu dans des conditions naturelles stables. La notion de climax est théorique, dans la mesure où la stabilité d'un écosystème n'est jamais totale.

Conférence des Parties (COP): Réunion périodique des États signataires de la Convention sur la biodiversité, texte issu du premier sommet de la Terre en juin 1992. Environ, 170 pays ont signé la Convention sur la biodiversité.

Conservation ex-situ : conservation de la biodiversité en dehors de l’environnement naturel (Banque de gènes ou zoo par exemple).

Conservation in-situ : conservation de la biodiversité dans l’environnement naturel

Développement durable : Type de développement satisfaisant les besoins et les aspirations de la génération actuelle sans compromettre la capacité à satisfaire ceux des générations futures. Le développement durable utilise donc les ressources biologiques à un rythme qui n'entraîne pas leur appauvrissement, voire leur épuisement mais qui, au contraire, préserve leur potentialité au cours du temps

Ecologie :
Écologie fondamentale: étude des milieux où vivent les êtres vivants, et des relations entre les êtres vivants et leur milieu.
Écologie appliquée: l'écologie appliquée a pour but de contrôler l'évolution de l’environnement dans lequel vit l'homme.
Écologie Politique: tentative de mettre en œuvre dans le champ politique tout ou partie des théories relevant de l’écologie.

  • Ecosystème : le complexe dynamique formé de communautés de plantes, d’animaux et de micro-organismes et de leur environnement non vivant qui, par leur interaction, forment une unité fonctionnelle.

Environnement : l'environnement désigne "tout ce qui est autour". L'homme, confronté à l'artificialisation de son milieu, éprouve depuis peu le besoin de protéger son environnement contre cette artificialisation (protection du caractère naturel de l'environnement, protection contre les agressions sonores, visuelles, olfactives). La protection de l'environnement est du domaine de l'écologie, mais aussi du domaine de la vie sociale, et de ses expressions politiques et réglementaires.

Espèce : ensemble d’individus affiliés et interféconds, aux caractères morphologiques, physiologiques et chromosomiques semblables, en principe stériles avec tout individu d’une autre espèce.

Espèce clé (en anglais, keystone species): Espèce dont la disparition provoquerait des perturbations majeures de l'écosystème à laquelle elle appartient.

Gène : séquence moléculaire codée portant le substrat héréditaire des êtres vivants. L’ensemble des gènes constitue le génome.

Genre : dans la classification de Linné, le genre regroupe plusieurs espèces aux caractéristiques très proches. Une famille se compose de plusieurs genres.

Niche écologique : la niche écologique désigne l'adaptation d'une espèce à l'intérieur d'un écosystème. En un seul lieu, deux espèces ne peuvent occuper une même niche écologique: la compétition aboutit alors à la disparition d'une espèce.

Parc national : le parc national permet la protection de vastes territoires avec des contraintes réglementaires importantes, souvent contradictoires avec les activités humaines.

Parc naturel régional : le parc naturel régional a pour but d'établir un équilibre entre la protection du patrimoine naturel et culturel d'un territoire, et la poursuite du développement économique et social de ce territoire.

  • Phénologie : Etude de l'apparition d'événements périodiques (annuels le plus souvent) dans le monde vivant, déterminée par les variations saisonnières du climat.

Savoirs traditionnels: Ensemble des pratiques et techniques agricoles et aussi des connaissances empiriques que les populations locales et autochtones se transmettent de génération en génération et qui s'avèrent être bénéfiques pour la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité.

  • Services écosystémiques : services dont les humains bénéficient du fait du fonctionnement des écosystèmes.

Variété : groupe de plantes ayant des caractères en commun qui les distinguent des autres plantes de la même espèce (on parle de race pour les animaux). Il peut exister des milliers de variétés de la même espèce.

Systématique: Science de la classification des êtres vivants

  • Zones protégées : Toute région géographiquement limitée qui est réglementée ou gérée en vue d'atteindre des objectifs de conservation in situ.

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]